Press Release Distribution Africa Newswire™

L’Autorité de réglementation des télécommunications et du gouvernement numérique: Les télécommunications aux Émirats Arabes Unis : de grands progrès en 2020

Les télécommunications aux Émirats Arabes Unis : de grands progrès en 2020

Les télécommunications aux Émirats Arabes Unis : de grands progrès en 2020

Dubai, Émirats arabes unis (Arab Newswire) Dans son rapport, L’Autorité de réglementation des télécommunications et du gouvernement numérique a souligné que l’année 2020 avait été marquée par une forte hausse à la fois de la part de la demande en matière de télécommunications et de celle des services Internet. Ce développement témoigne également de l’état de préparation du secteur et de la détermination de l’Autorité à se projeter résolument vers l’avenir, grâce à la mise en œuvre optimale de toutes les technologies modernes, qui permettront de remporter de plus grands succès tant au niveau local et régional que mondial.

En effet, si l’on en croit l’enquête 2020 de l’ONU consacrée au gouvernement électronique, ce pays se situe à la première place dans le Golfe, dans la région arabe et en Asie occidentale, tandis que l’indice des infrastructures de télécommunications le place au septième rang mondial. Quant à l’indice des services intelligents, les Émirats arabes unis se distinguent par leur première place dans la région du Golfe, la région arabe et l’Asie occidentale, mais aussi par leur huitième place dans le monde.

En utilisant des technologies émergentes et avancées et en mettant en œuvre des programmes de transformation numérique tels que Smart Dubai, Blockchain et Artificial Intelligence Strategy, l’enquête a confirmé la détermination des Émirats arabes unis à se doter de services qui répondent aux besoins et aux aspirations de la population, ce qui est parfaitement aligné avec les directives des Dirigeants de la sagesse, à savoir engager les différents volets sur la voie de la prestation de services faciles et interactifs qui concourent au bonheur de la population.

Tout au long de l’année 2020, les Émirats arabes unis ont su conserver leur première place au classement mondial des abonnements à la téléphonie mobile et sont même passés de la deuxième à la première place dans l’indice des abonnements à l’internet mobile à haut débit. Les Émirats arabes unis se positionnent en outre à la première place dans le monde arabe et au niveau régional dans l’indice des technologies de l’information et de la communication, ainsi que dans l’indice relatif à l’accès à l’internet et à l’utilisation de l’internet.

Au regard du volume de l’ensemble des utilisateurs d’Internet, les Émirats arabes unis sont parvenus à se hisser à la cinquième place mondiale et à enregistrer un véritable pas en avant, passant de la 68ème place mondiale à la 29ème place dans l’indice des abonnements fixes à la large bande. Il faut souligner que les Émirats arabes unis ont été classés premiers dans la région arabe dans l’indice des noms de domaine Internet locaux, qui utilise le symbole (ae). Ces indicateurs permettent de déterminer le rendement de l’enregistrement de domaines dans d’autres pays et donnent des précisions sur le volume des mouvements et l’interaction technologique.

Au chapitre du lancement et de l’utilisation de la 5G – le réseau de cinquième génération, les Émirats arabes unis figuraient au premier rang dans la région arabe et faisaient partie du quatrième groupe mondial, au regard du Global Connectivity Index publié par Carphone Warehouse, spécialisé dans l’évaluation comparative des technologies.

Une autre performance, les Émirats arabes unis apparaissent en tête au Moyen-Orient en ce qui concerne le passage à la version 6 du protocole Internet (IPv6), comme en témoignent les statistiques publiées par Ripe NCC, Akamai Technologies et Google. La transition vers l’IPv6 a favorisé la fourniture de meilleurs services par les fournisseurs de services Internet en ayant un fort retentissement sur la mise en œuvre des technologies 5G pour les réseaux de téléphonie mobile et la transformation numérique. En raison de la pénurie de protocoles Internet et de l’incapacité de l’IPv4 à répondre à la demande croissante à la lumière de la croissance rapide de l’Internet, l’IPv6 était indispensable.

Il ressort du rapport ODIN publié par l’Open Data Watch, qui regroupe 187 pays, que les Émirats arabes unis prennent la 16ème place au niveau mondial, faisant un bond de 51 places à la fois par rapport à 2018. Sur cet indice, les Émirats arabes unis ont fait mieux que des pays tels que les États-Unis, la Corée, la Suisse, la France, l’Espagne, le Japon et le Royaume-Uni. Toujours selon le rapport, deux critères majeurs, à savoir l’ouverture et la couverture complète, ont été retenus pour classer les pays en fonction de l’ouverture des sites de données.

Son Excellence Hamad Obaid Al Mansoori, directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications, a déclaré : “L’année 2020 a revêtu un caractère exceptionnel à tous les niveaux et a été riche en développements inattendus et en défis inédits. On a assisté à un accroissement des besoins en services Internet, depuis le verrouillage de la plupart des pays et la suspension presque totale des mouvements de transport jusqu’à la dépendance à l’égard d’Internet pour les affaires, l’éducation, la communication et les services gouvernementaux. Face à cette demande accrue, la pression sur les réseaux s’est accrue, rendant nécessaires les infrastructures et les technologies les plus modernes pour faire face à ce développement soudain. Les Émirats arabes unis ont affirmé leur leadership dans tous les secteurs, et plus particulièrement dans celui des technologies de la communication, L’Autorité de réglementation des télécommunications et du gouvernement numérique ayant confirmé sa réelle faculté à obtenir des résultats remarquables. Nous sommes en effet fiers de ce moment de réflexion stratégique et de développement continu sous les auspices de notre direction éclairée”.

Et il ajoute : “Nous avons pu répondre aux besoins croissants de la nation au cours de l’année écoulée et dépasser les attentes avec le concours de L’Autorité de réglementation des télécommunications et du gouvernement numérique dans sa quête d’excellence, qui a aidé à parvenir à engranger des résultats impressionnants aux niveaux local, régional et mondial. Pour nous, ces réalisations sont un véritable catalyseur pour parvenir ensuite à des résultats plus probants et nous permettront de redoubler d’efforts pour asseoir la suprématie des Émirats arabes unis dans le monde.

Les Émirats arabes unis sont l’un des principaux pays de la région dans le domaine de la transformation numérique. Il est soutenu par des ressources humaines nationales qualifiées qui sont ouvertes aux meilleures pratiques internationales. Les équipes des Émirats arabes unis ont toujours été désireuses de développer leurs compétences et d’améliorer leur présence en ligne; ils élaborent leurs stratégies pour suivre le rythme des développements et préparer l’avenir. C’est pour ces raisons que les Émirats arabes unis obtiennent des résultats remarquables chaque année.

Richard Kerby, président de Richard Kerby LLC, est un conseiller expert de renommée internationale sur la transformation numérique des gouvernements

– FIN –


À propos de L’Autorité de réglementation des télécommunications et du gouvernement numérique

L’Autorité de réglementation des télécommunications et du gouvernement numérique des Émirats arabes unis (EAU) fut établie en vertu de la loi fédérale des Émirats arabes unis par le décret n° 3 de 2003 – Loi sur les télécommunications. L’Autorité de réglementation des télécommunications et du gouvernement numérique est chargée de gérer tous les aspects des industries des télécommunications et des technologies de l’information dans les Émirats arabes unis. Bien que sa durée de vie soit relativement courte, L’Autorité de réglementation des télécommunications et du gouvernement numérique a été au-delà des attentes en atteignant ses objectifs prévus en une période de temps sans précédent.

Les objectifs L’Autorité de réglementation des télécommunications et du gouvernement numérique découlent de la loi sur les télécommunications, de son décret d’application et de la stratégie nationale en matière de télécommunications. Ces finalités doivent permettre de garantir des services de communication sécurisés dans tout l’État et de fournir des services plus performants, avec notamment une qualité et une diversité accrues. Elle assure également la fourniture de services de qualité en conformité avec la licence du concédant et favorise les services de télécommunications et les technologies de l’information dans l’État.

Il appartient à L’Autorité de réglementation des télécommunications et du gouvernement numérique de créer des institutions de formation pertinentes pour le secteur ainsi que de proposer des solutions aux litiges qui peuvent survenir entre les opérateurs agréés. De plus, elle met également en avant le cadre des politiques et des réglementations. En dehors de la promotion des technologies modernes, L’Autorité de réglementation des télécommunications et du gouvernement numérique se charge de veiller au développement des ressources humaines dans l’État et stimule la recherche et le développement, ce qui garantit aux Émirats arabes unis un positionnement régional de pointe dans le domaine des télécommunications et des technologies de l’information.

 
Site internet : www.tra.gov.ae

Exit mobile version